07.12.2006Le pessimisme est mauvais pour l'audition

Selon une étude de l’Université de Yale, menée auprès de 546 personnes âgées de 70 ans et plus, les personnes  ayant des préjugés négatifs à propos de l’âge et  des personnes âgées – par exemple qu’un âge avancé soit synonyme de  sénilité ou de fébrilité – négligent  souvent les signes de détérioration de leur santé et sont moins susceptibles de faire appel à une aide médicale pour arranger leurs problèmes de santé.  
L’étude démontre ainsi, qu’en plus de toute une série de facteurs biologiques, les facteurs psychologiques tels que les stéréotypes d’influences culturelles influencent également l’audition.

Vous êtes ici : Accueil Presse En bref Le pessimisme est mauvais pour l'audition

Partager sur les réseaux sociaux