Déroulement d'un appareillage auditif

 

Dans le cadre de l’activité d’appareillage auditif, il faut considérer l’audioprothésiste comme un interlocuteur à long terme. Les personnes concernées par l’appareillage ont tendance à considérer, à tort, la réadaptation auditive comme étant liée à son seul objet (l’appareil auditif). Si les aides auditives ont fait de réels progrès ces dernières années, elles ne sont pas exploitables sans une adaptation personnalisée et un suivi sur le long terme.

Cette adaptation comprend

• Le bilan d’orientation prothétique : l’audioprothésiste complète les tests de l’ORL par des tests destinés à affiner le choix et l’adaptation prothétique future. Par exemple : recherche des zones de confort et d’inconfort sonores, tests de zones cochléaires déficientes, caractéristiques acoustiques du conduit auditif, etc.

• Le choix prothétique : en fonction de votre audition, de vos habitudes de vie, des capacités de manipulation, de vos désirs et possibilités, l’audioprothésiste engage un dialogue permettant d’aboutir à un choix concerté, entre lui et vous, de l’appareillage auditif le plus adapté.

• L’adaptation prothétique : étape permettant de régler l’aide auditive au moyen de mesures objectives (mesures in-vivo) et subjectives (mesures de performances tonale et vocale). Elle permet progressivement, lors des visites successives, de s’assurer de l’efficacité de l’appareillage auditive, de son innocuité, de sa bonne manipulation et de son entretien correct.

• Le suivi prothétique : étape souvent peu connue du grand public, elle revêt une grande importance car elle permettra, tout au long de la vie de l’aide auditive, de s’assurer de son bon fonctionnement (nettoyages, contrôles, mesures) et de son adéquation avec votre audition (bilan audiométriques réguliers, mesures de performances, etc.). Ces rendez-vous de contrôles sont illimités dans le temps et doivent être réalisés plusieurs fois par ans le plus souvent. Ils sont inclus dans le prix d’une aide auditive.

Le BOCCRF n°3 du 7 mars 2000 : http://www.bercy.gouv.fr/fonds_documentaire/dgccrf/boccrf/00_03/a0030012.htm estime entre 13 à 15 heures, sur toute la durée de vie d’un appareillage auditif, le temps de rendez-vous cumulé nécessaire à l’adaptation et au suivi prothétique, confirmant ainsi la très grande importance de la prise en charge sur le long terme.

Vous êtes ici : Accueil Audioprothésiste Pratique au quotidien Audioprothésiste Pratique au quotidien Déroulement d'un appareillage auditif

Partager sur les réseaux sociaux