Communiqués de Presse

12.02.2020Communiqué UNSAF - Les audioprothésistes demandent aux complémentaires santé de soutenir le "100 % santé" en préservant le libre choix des patients

L’ensemble des audioprothésistes soutient les mesures de progrès concernant l’accès aux soins en audioprothèse. Le « 100 % santé », initié par le Gouvernement, constitue une formidable avancée sociale que tous les acteurs doivent soutenir.
En ce début 2020, certaines complémentaires santé optent pour des tableaux de garanties qui restreignent le libre choix de son équipement par le patient. En remboursant moins la Classe 2 que la Classe 1, quelques compagnies contreviennent à la promesse de mieux rembourser les aides auditives. L’UNSAF insiste donc sur la nécessité d’un remboursement complémentaire minimal en Classe 2 égal à celui de la Classe 1, modalité que certaines mutuelles ont déjà décidé d’appliquer en 2021.
Le libre choix du patient, prévu dans les dispositions du « 100 % santé », doit être préservé pour assurer la réussite de la réforme.

pdf_button Lire le Communiqué

03.12.2019Communiqué UNSAF - L’urgence des enjeux du « 100 % santé » en audioprothèse impose un cadre déontologique et une formation rénovés

Il ne fait aujourd’hui plus de doute que le déficit auditif non compensé accélère le déclin et le vieillissement cognitifs, et que l'utilisation d'aides auditives est un facteur clé pour l'emploi des seniors et le « bien vieillir ».
Au regard du consensus à la fois sur le constat et sur la nécessité de sortir du statu quo impactant lourdement la santé auditive de la population, le Syndicat national des audioprothésistes (UNSAF) plaide pour que les chantiers de la rénovation du cadre déontologique et de la formation des audioprothésistes soient ouverts d’urgence. Sans quoi, c'est bien le succès du « 100 % santé » qui serait hypothéqué.

pdf_button Lire le Communiqué

07.11.2019Communiqué UNSAF - L’UNSAF intègre le « World Hearing Forum » de l’OMS

Le Syndicat national des audioprothésistes (UNSAF) est fier d’annoncer que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) l’a intégré comme membre de son « World Hearing Forum » dont la première Assemblée Générale se tiendra les 4 et 5 décembre 2019 au siège de l'OMS à Genève, en Suisse. L’OMS reconnait ainsi le travail précurseur et particulièrement actif de l’UNSAF en France en matière de sensibilisation aux conséquences du déficit auditif et à sa nécessaire compensation.
L’UNSAF portera haut la voix des professionnels des soins auditifs, acteurs indispensables à la réussite des objectifs du « World Hearing Forum » de l’OMS.

Par ailleurs, le président de l’UNSAF, Luis Godinho, a été nommé au Conseil national de l'enseignement supérieur et de la recherche (CNESER).

pdf_button Lire le Communiqué

 

02.07.2019Communiqué UNSAF - Carton rouge : des smartphones aux frais de la Sécurité sociale et des mutuelles !

L’application de la réforme du « 100 % santé » a débuté le 1er janvier dernier. C’est dans ce contexte que les centres « Ideal audition » ont entrepris une importante campagne de publicité autour de l’accroche : « 2 appareils auditifs achetés = votre iPhone offert ! »
Le cadre réglementaire doit être rappelé à tous les acteurs et adapté à la réforme en cours, avec la mise en place de règles de bonnes pratiques, afin de garantir une évolution vertueuse de la profession, au vu de son rôle pour la santé publique.
Il en va du succès du « 100 % santé » auprès de la grande majorité des professionnels respectueux de la réglementation, mais aussi et surtout auprès des patients.

pdf_button  Lire le Communiqué

01.07.2019Communiqué CNPS - Réseaux de soins : le CNPS appelle à réviser la Loi Le Roux

Le Centre national des professions libérales de santé (CNPS) est la première intersyndicale des libéraux de santé et réunit des syndicats de médecins, pharmaciens, biologistes, chirurgiens-dentistes, pédicures-podologues et audioprothésistes.
Le CNPS interpelle le Gouvernement sur les réseaux de soins des complémentaires, suite à la mise en place du « 100 % santé ».

pdf_button Lire le Communiqué

05.06.2019Communiqué UNSAF - De nouvelles recommandations de l’OMS relégitiment le « 100 % santé » en audioprothèse

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a dévoilé le 14 mai dernier de nouvelles recommandations pour prévenir les risques de démence et déclin cognitif, alors qu’un triplement du nombre de cas est attendu d’ici 2050. Face à ce constat, l’OMS détaille dans son rapport les facteurs de risque modifiables de la démence, parmi lesquels figure le déficit auditif. Ce sont ainsi 23 pleines pages du rapport de l’OMS qui sont consacrées à l’audition.
Aussi, l’UNSAF suggère aux Pouvoirs publics une campagne d’information grand public destinée à promouvoir le rôle de l’audioprothèse dans la prévention du déclin cognitif et dans le « bien vieillir » en rappelant que les audioprothésistes sont engagés dans le « 100 % santé ». Enfin, le cadre réglementaire doit nécessairement être adapté afin de garantir une évolution vertueuse de la profession, au vu de son rôle pour la santé publique.

pdf_button Lire le communiqué

14.05.2019Communiqué UNSAF - Anticipation du « 100% Santé » par Harmonie Mutuelle : l’UNSAF saisit la Commission d’Examen des Pratiques Commerciales

L'UNSAF a décidé de saisir la Commission d’Examen des Pratiques Commerciales (CEPC) aux fins d’obtenir un avis sur les pratiques commerciales du réseau d’audioprothèse Kalivia susceptibles de constituer un déséquilibre significatif entre les droits et obligations des parties, sanctionné par l’article L.442-6 du code de commerce.

pdf_button Lire le Communiqué

04.04.2019Communiqué UNSAF - L’UNSAF salue le rapport Libault « Grand âge et autonomie » et confirme son engagement pour le maintien de l’autonomie

Le 28 mars 2019, Dominique Libault a remis à la Ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, le rapport issu de la concertation « Grand âge et autonomie ». 
L’UNSAF salue la qualité et l’ambition d’ensemble de ce rapport et plus particulièrement qu’une « mobilisation nationale pour la prévention de la perte d’autonomie » figure au nombre des 10 propositions clés.
L’UNSAF appelle les Pouvoirs publics à se mobiliser pour engager de toute urgence les indispensables travaux de recherche préconisés par le rapport Libault et le Conseil de l’âge du HCFEA. 
Conscients de longue date des effets délétères du déficit auditif, les audioprothésistes, pour leur part, sont prêts à s’engager davantage en faveur du maintien de l’autonomie et des stratégies de prévention liées au « bien vieillir ». L’UNSAF rappelle que les interventions, particulièrement auprès des publics les plus fragiles, doivent se faire dans le cadre d’une relation de confiance. Les professionnels de santé, et notamment les audioprothésistes, doivent ainsi veiller à respecter des règles éthiques de publicité et de bonnes pratiques qui encadrent l’exercice de leur profession lorsqu’elles existent, ou les Pouvoirs publics doivent les instaurer lorsqu’elles font défaut. 
Alors que la réforme du « 100 % santé » se met en place, l’UNSAF combattra toutes les initiatives non concertées, poursuivant des logiques consuméristes, qui viendraient mettre à mal les enjeux mis en évidence par le rapport Libault.

pdf_button Lire le Communiqué 

 

Vous êtes ici : Accueil Presse Communiqués de presse

Partager sur les réseaux sociaux